Comment j’ai appris à mes bébés à dormir toute la nuit

Je sais à quel point le sommeil du bébé peut être casse tête, chacun à son point de vu et surtout chaque bébé est différent alors je ne vais pas vous dire que ma méthode est miracle, mais je vais juste vous partager mon expérience de maman allaitante et qui crois au principe de l’attachment parenting/ Maternage.

Pendant les 12 premiers mois de nos bébés, nous avons répondu à tout leurs appels, pas une fois nous avons laissé sans réponse une plainte, des pleurs, la demande de bras etc… Parce que nous pensons que la 1ere année des bébés leur besoin est intense et que provoquer une frustration pourrait provoquer une angoisse qui pourrait se transformer en manque de confiance en soi et peur de l’abandon. Le bébé qui est rassuré les 12 premiers de sa vie sait que ses parents seront là quoi qu’il arrive et qu’il peut avoir confiance. Aussi, surtout après 12 mois le bébé comprend de mieux en mieux la parole et il est plus facile de communiquer avec lui et de lui expliquer les choses.

Dans notre cas, nos bébés ont été allaités à la demande jour et nuit, notre ainée s’est toujours endormie au sein et à partir de 3 semaines elle dormait de 21h30 à 6h du matin ! Puis les dents sont arrivées et les réveils ont été multiples. Notre cadette s’endormait très bien seule avec sa tétine jusqu’à l’arrivée des poussées dentaires. Elles ont toutes les deux dormi dans notre lit les 6 premiers mois. Puis dans leur chambre et lit.

Voici donc ma 1ere étape pour faire dormir mes bébés toute la nuit :

ETAPE 1 : PARLER – EXPLIQUER – RASSURER

Au moins 2/3 jours avant de changer une habitude je fais du bourrage de crane !! Je répète 10 fois par jours le message que je veux faire passer, les bébés continuent de marcher ou jouer mais ils vous entendent.

Message à faire passer : Tu grandis très bien mon bébé, la prochaine étape c’est d’arrêter de téter la nuit, en plus maman et papa sont fatigués et toi aussi tu dormiras mieux quand tu ne te réveilleras plus la nuit, tu es capable et si c’est un peu dur papa et maman seront là pour t’accompagner, ne t’inquiète pas tout va bien. Après tu t endormiras seule dans ton lit tu en es capable tu n as pas besoin de papa et maman etc…

ETAPE 2 : ARRETER DE FAIRE TETER LA NUIT et GERER LES PLEURS LA NUIT

Expérience bébé 1 :

Pour notre ainée nous avons mise en place l’arrêt du sein la nuit à ses 15 mois c’était court mais intense ! A savoir que quand elle s’est réveillée et que je l’ai prise dans les bras en lui expliquant à nouveau que le sein c’était terminé la nuit elle a pleuré pendant… 1h45 ! On s’est relayé avec mon mari mais c’est beaucoup plus lui qui est resté avec elle car c’est trop dur d’avoir le lait sous les yeux et de ne pas pouvoir en avoir ! On faisait des câlins, on la reposait dans son lit, en lui caressant le dos, puis on lui faisait à nouveau un câlin, en lui expliquant sans cesse, en chantant bref il faut faire tout son possible pour rassurer le bébé et le rendormir ! La nuit suivante elle s’est réveillée à 5h du matin j’étais tellement contente que je me suis dit « ce n’est pas grave on va dire que c’est le matin ! » Donc j’ai fait comme si, j’ai allumé les lumières j’ai dit BONJOUR  et j’ai donné le sein en mode petit dej !Pareil pour les nuits suivantes. (A savoir que le matin c’est à partir de 6h) mais au fur et à mesure elle s’est réveillée plus tard.

Expérience bébé 2

Pour notre cadette c’était différent, c’était moins intense mais plus long. A savoir que si je ne lui donnais pas le sein la nuit elle ne se mettait pas dans une rage immense, elle restait juste réveillée et parfois pendant 1h30 ! Nous avions essayé pendant 2 semaines à ses 7 mois et elle était toujours réveillée pendant très longtemps et tout le monde était encore plus fatigués alors je l ai remise au sein et tout le monde se rendormait en 2 minutes, sauf que vers 11 mois c’était devenu la catastrophe elle voulait téter sans cesse car elle a eu beaucoup de mal avec ses dents (plus que sa sœur) et elle dormait avec nous accrocher à mon sein, ca a été très fatiguant, car elle se réveillait sans cesse. Mais nous sentions qu’elle avait besoin de nous et que ce n’était pas le moment d’arrêter de lui donner le sein la nuit. Quand elle a eu 15 mois (comme pour sa sœur) je n’en pouvais plus alors nous lui avons expliqué que les seins ce n’était que pour le petit dej ! Et ce fut pareil des réveils allant jusqu’à 2h au milieu de la nuit et ça a duré une bonne semaine. La GROSSE tentation pour notre petite c’est que contrairement à sa sœur elle sait téter des tétines alors on lui a donné des biberons la nuit quand elle ne se rendormait vraiment pas sans le sein. Sur ce coup là on a eu de la chance car elle n’a pas pris l’habitude. Comme on a jamais eu de bébé avec un biberon on trouvait ca mignon ! Bref on était content car les réveils étaient quand même moindres, elle était dans son lit et le biberon la calmait. Nous trouvions que c’était pas mal en transition, un moyen d’y aller de façon plus progressive.

ETAPE 3 : L’ENDORMISSEMENT SEUL DANS SON LIT

C’est primordial. Pour mes deux bébés c’est ce qui a fait la différence et à supprimer les réveils la nuit. Votre bébé va montrer son mécontentement c’est normal, et sa façon à lui de s’exprimer c’est de pleurer, c’est ok de pleurer si vous êtes à ses côtés pour le rassurer et lui expliquer les choses.

Expérience bébé 1

Notre ainée s’est toujours endormie au sein et/ou en étant bercée et/ou avec des chansons et uniquement avec moi ou en étant bercée par sa grand mère maternelle. Quand la baby sitter la gardait je rentrais pour la mettre au sein pour qu’elle s’endorme pour sa sieste ! Bref il fallait qu’elle apprenne à être confortable seule et s’endormir sans avoir besoin de quelqu’un. On lui a donc appris à faire autrement, parce qu’en fait elle n’était pas au courant. Donc après lui avoir expliqué plusieurs jours à l’avance qu’elle était capable de s’endormir seule et établi une routine nocturne nous l’avons déposé dans son lit et elle a pleuré. Je suis revenu de suite pour la rassurer (petite chanson, mots doux, caresse, câlin mais sans la sortir de son lit) mais elle a continué de pleurer. Nous avons attendu 1 minute et j’y suis retournée pour faire la même chose. Elle a continué de pleurer, alors nous avons attendu 2 longues minutes avant d’y retourner pour faire la même chose, je suis retournée dans le salon face à mon verre de vin que j’attendais de boire pour fêter (ou pas) son 1er endormissement dans son lit, et au bout d’1 minute, l’incroyable est arrivé elle s’était endormie dans son lit. Cette nuit là nous avons enchainé avec le sevrage de nuit (cf ci dessus). La nuit suivante elle a râlée 1 mini minute et s’est endormie seule et a dormi SANS réveils ! Incroyable mais vrai ça a été très rapide.

Expérience bébé 2

1 semaine après le sevrage nocturne comme elle se réveillait encore la nuit nous avons pris en main l’endormissement. Pour notre cadette c’était différent. Comme je le disais elle s’endormait très bien seule avec sa tétine la plupart du temps, j’avais veillée à ce qu’elle ne s’endorme pas au sein. Puis les dents sont arrivées et parfois elle s’endormait au sein, parfois seule, et à partir de 10 mois c’est mon mari qui s’occupait de l’endormissement pour éviter qu’elle réclame le sein, et il utilisait beaucoup (trop) de stimuli donc notre bébé avait besoin des mêmes la nuit quand elle se réveillait. Les aides à l’endormissement étaient les suivantes : « shhhhhhh » « caresse du crane » « boite à musique avec les étoiles en projection ». Pour elle, nous avons supprimé un stimuli au fur et à mesure. Nous avons donc étalé le changement d’habitude sur plusieurs jours. Nous avons commencé par mettre en place une méga routine (une bonne routine dure entre 10 et 20 minutes dans la chambre du bébé)*(cf en bas de l’article pour la description de notre routine si cela vous intéresse) Nous avons supprimé la boite à musique et projection d’étoile, puis fait des shhh et caresses mais pas jusqu’à l’endormissement. On partait, elle râlait et on revenait pour faire le shhh, les caresses rapidement et la rassurer oralement et partait alors qu’elle était éveillée. Le 1er soir ça a duré 35 minutes avant qu’elle ne s’endorme seule. Le 2eme soir, nous avons supprimé le shhh et gardé les caresses, elle s’est endormie au bout de 15 minutes d’aller retour, le 3èm nous avons juste fait une caresse pour dire bonne nuit et elle s’est endormie au bout de 3 ou 4 allers retours. Et c’est le 4em soir,  alors que je pensais que c’était inespéré pour cette nuit là car nous étions tous les 4 dans la même chambre à l’hôtel  pour fêter mon anniversaire qu’elle s’est endormie au bout de quelques minutes et qu’elle ne s’est pas réveillée de la nuit ! Elle dort maintenant très bien. Parfois elle se réveille la nuit mais se rendort toute seule.

CONSEILS GENERALS

– Le changement d’habitude crée du stress donc il est important de donner encore plus de câlins et d’être calme.

– Ca va vite, généralement ça se règle en quelques jours ou en une semaine maximum !

– Il faut être sure d’être prêt et aller jusqu’au bout sinon ils ne comprennent pas. Mais si jamais vous craquez, vous pouvez expliquer à votre bébé que pour vous aussi c’est dur mais que vous allez y arriver ensemble.

– C’est ok s’ils pleurent, ils ne sont pas contents et désorientés et c est leur façon de vous le dire, mais vous êtes là pour les accompagner comme à chaque étape de leur vie, c’est pour leur bien, pour qu’ils soient confortables sans vous et plus tard dans l’absolu heureux sans vous 🙂

– Passer du temps avec eux pour ne pas qu’ils aient besoin de se rattraper la nuit.

– C’est important qu’ils jouent dans leur chambre et dans leur lit pour que ce soit un endroit chargé de bons souvenirs.

– Une habitude s’installe en 3 semaines.

– C’est important que le bébé puisse voir la porte depuis son lit.

– Bien sur en cas de maladie, voyage, poussée dentaire c’est ok de faire un pas en arrière et d’accompagner vos bébés dans leur endormissement.

Les bébés prennent vite des habitudes donc tout change très vite !

BONNE NUIT ♡

Routine : Bain, puis une fois dans la chambre je mets la boite à musique étoile, une petite lumière et la veilleuse, je la masse, on met le pyjama, je lui fais des chatouilles ou le jeu « ou est maman ? » pour faire rire (vertu de détente) Puis je lui raconte des histoires avec une petite couverture doudou que je lui mets dans les bras (avec mon odeur, je l’ai mise sous mon tee-shirt pendant plusieurs jours) puis on dit bonne nuit à un personnage de son livre (je termine toujours par le même), elle éteins la petite lumière (il reste la veilleuse), puis on dit bonne nuit à sa peluche cerf, à ses oiseaux suspendus, puis on ferme les volets on dit bonne nuit de la main à la lune, je lui fais le plus gros câlin du monde, je lui dis des mots doux et rassurant, je la mets dans sa gigoteuse avec sa tétine et sa petite couverture doudou, et je termine toujours par la même phrase quand je pars, je mets 5 minutes de timer sur la boite à musique, j’enlève les étoiles et je sors.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *